[NOUVELLE PARUTION] Vive la couture facile avec le burda Easy PE 2018 !

Swipe to the left
[NOUVELLE PARUTION] Vive la couture facile avec le burda Easy PE 2018 !
Par Elisabeth Gallan 22 février 2018 Pas de commentaires

Les aficionados de couture facile l'attendent de pied ferme chaque nouvelle saison : le HS burda style Easy printemps-été 2018 est arrivé ! Vous y attendent des lignes de pièces faciles et rapides à réaliser, toujours autour d'un thème central, décliné en diverses variantes ! Et grande particularité de ce hors-série, toutes les explications sont intégralement en pas en pas abondamment illustrés. 

 

La ligne cache-cœur


La ligne cache-cœur - Burda Style easy PE 2018

 

Première de ces déclinaisons, la ligne cache-cœur sur chemisiers, tuniques et robes. A gauche, chemisier frais et craquant en coton façon broderie anglaise, idéal pour les beaux jours et superbe sur peaux hâlées ! A droite, robe portefeuille en twill jaune élégant et robe portefeuille en viscose imprimée flluide. Deux autres modèles complètent cette déclinaison.

 

Le pantalon confort


Le pantalon confort - Burda Style easy PE 2018

 

Cette saison, le pantalon confort est de toutes les occasions ! Ici, pantalon 3/4 en jersey à large ceinture bandeau à retourner, parfait pour les loisirs mais aussi en ville. A droite, bermuda imprimé tropical à large ceinture bandeau, idéal pour les loisirs et la plage. Deux autres modèles complètent cette déclinaison.

 

La manche papillon


La manche papillon - Burda Style easy PE 2018

 

Elle donne du mouvement et de l'allant à toutes les pièces qu'elle habille, la manche papillon ! Sans compter que la nôtre est à même (c'est à dire faisant partie de la pièce avant ou dos) et ne nécessite donc pas de montage. A gauche, top en crêpe de Chine imprimé et garni d'une bordure perlée à l'encolure arrondie. A droite, top fuschia simplissime en soie lavée, fluide à souhait. Et robe en crêpe imprimé tropical avec large ceinture à nouer à la taille.

 

L'encolure bandeau drapé


L'encolure bandeau drapé - Burda Style easy PE 2018

 

L'encolure bandeau drapé est d'une belle sensualité mais permet aussi le porter en col bénitier. Ici, marinière cintrée et ajustée, mise en valeur par son large col bandeau drapé sur les épaules. A droite, superbe robe imprimée, galbée par des drapés latéraux, avec un large col bandeau drapé et un volant en regard à l'ourlet. Un troisième modèle complète cette déclinaison.

 

Raglan et volants


Raglan et volants - Burda Style easy PE 2018

 

Mesh et lurex, molleton, jersey et plumetis : rien d'antithétique avec ce mix de matières. Les manches raglan sont leur dénominateur commun, les ruches, les bordures et les volants un détail qui les distingue. A gauche, t-shirt à manches en mesh et bordures à gros grain, à droite, robe juvénile en jersey rose et plumetis blanc froncé à la taille. Un troisième modèle complète cette déclinaison.

 

Veste bénitier


Veste bénitier - Burda Style easy PE 2018

 

C'est le must-have absolu de l'été avec ses deux pans avant tombant en cascade et son allure souple et pleine d'allant. En trois matières différentes, l'effet est également totalement différent. Ici, modèle en simili cuir velours sobre et élégant, en maille lurex rayée, joyeuse et archisouple et en bouclette fantaisie un brin couture. Une coupe d'une simplicité exemplaire !

 

Tous ces modèles sont à retrouver dans le burda Easy printemps-été 2018, en vente dès le 23 février !


Bandeau burda rose


[TIRAGE AU SORT] Pour tenter de gagner votre magazine Burda Style Easy PE 2018 :

  1. Commentez cet article de blog
  2. Likez la page facebook de Burda Style 

Trois gagnants seront tirés au sort parmi les commentaires de cet article de blog et seront contactés par e-mail. Vous avez jusqu’au dimanche 04 mars 2018 pour participer.

Bonne chance !

 

Félicitations à Dominque B. ; Isabelle C. et Virginie F. qui remportent ce magazine ! 

 

Une longue histoire

C'est une histoire riche qui est à l'origine de ce salon puisque le passé textile à Sainte-Marie-aux-Mines remonte à 1740, lorsque des filatures et des teintureries s’y installent, attirées par la qualité de l’eau indispensable pour le nettoyage du fil. Cette activité occupe avant 1870 jusqu’à 20 000 personnes. Le Val d’Argent devient un centre reconnu internationalement pour la qualité et l’originalité de ses tissus, et vit de cette activité jusqu’à la crise textile en Europe dans les années 1970. Parmi les grands noms de la Haute Couture qui venaient s’approvisionner à Sainte-Marie-aux-Mines, il y avait notamment Mademoiselle Chanel, fidèle au tweed local. Créée en 1973 en réaction à la crise textile, la "Fête du Tissu" est devenue au fil du temps un événement incontournable pour les passionnés de couture. Né à l’automne 2002 dans le prolongement de la Fête du Tissu, le salon Mode & Tissus propose une offre plus large autour du tissu et de la mode, et s’inscrit dans la tradition textile d’une cité connue pour sa production haut-de-gamme. Le salon propose aujourd'hui plusieurs univers : les tissus, le travail de nombreux créateurs artisans ou artisans d'art, une exposition de mode et le travail de trois créateurs de mode qui ont la chance de défiler durant le salon, sans oublier les nombreux ateliers de DIY ouverts au public.

 

Les filateurs et créateurs


Les filateurs et créateurs  - M&T

 

Traditionnellement, ce sont des filateurs historiques et célèbres pour leur qualité haut-de-gamme qui sont présents sur le salon. On citera à titre d'exemple Bianchini Ferier, Malfroy-Million, Tissage des Chaumes... pour l'habillement, ou Bleu des Vosges et Couleurs Japon pour l'ameublement. Parallèlement, 19 créateurs de mode et d'accessoires présentent leur travail sur des stands. On citera notamment Michèle Forest, célèbre pour ses bijoux (photo ci-dessus à dr.) bien connus de tous les amateurs d'artisanat d'art, ou encore Chiara Pizzinato, créatrice italienne réputée pour sa mode aux inspiration japonaises. Sont présents aussi les fabricants de machines à coudre, de mercerie et de nombreux ateliers animent également le salon.

 

Les stylistes des défilés de mode


Les stylistes des défilés de mode - M&T

 

Comme chaque année, trois créateurs de mode ont l'opportunité de faire découvrir leur mode au public lors de défilés quotidiens, à 11h, 14h et 16h. Cette année, les trois stylistes sont Garozange, Sophie Bauer Créations et The Kerim Ibis. Garozange revient en 2018 avec une collection entièrement basée sur le jean recyclé pour une mode éco-responsable. Sophie Bauer décline le corset depuis 6 ans : version bustier lacé, version serre-taille ou version robe de cocktail ou de mariée. Les matières sont nobles et innovantes (dentelles, soies sauvages, cuir végétal de liège) et la finition est impeccable. Kerim Ibis n'a que 20 ans, médaillé d’or aux Olympiades des Métiers à Bordeaux, il a représenté cette année la France au niveau international à Abu Dhabi. Ses références sont Dior, Givenchy et Alexander Mc Queen ; il aime particulièrement la Haute Couture et les strass.

 

L'exposition de mode "Cléone voit rouge"


L'exposition de mode

 

Enfin, le clou de cette édition 2018 sera la venue de la grande créatrice de mode Cléone, bien connue de tous les gens de la région Grand Est mais aussi au-delà des frontières pour son travail qui est celui de la haute couture. Après une solide formation classique à Paris auprès de Mademoiselle Parpay, ancien bras droit de Madeleine Vionnet - rien de moins  -, et un premier studio à Paris, Cléone convole et s'installe à Strasbourg en 1989 où sa boutique voit passer une clientèle exigeante et exclusive venue de toute l'Europe. Créatrice inspirée et perfectionniste, elle joue avec les matières : volutes de tulle et ruches de dentelles, mousseline vaporeuse, satin précieux et soie somptueuse, organza, guipure, faille brodée ou perlée. Son style est inspiré par des lieux, des époques, l’opéra, Venise, Hollywood, les Années Folles... Et comme on le constate avec ces photos, son exposition "Cléone voit rouge" laisse augurer bien des surprises ! Un événement donc, à ne pas rater !

 

Publié dans : Le Magazine