La 32e édition du Salon Mode & tissus va encore nous enchanter avec un programme de mode de tout premier plan ! Et comme toujours, créateurs et filateurs abondent ! 

 

Une longue histoire

C'est une histoire riche qui est à l'origine de ce salon puisque le passé textile à Sainte-Marie-aux-Mines remonte à 1740, lorsque des filatures et des teintureries s’y installent, attirées par la qualité de l’eau indispensable pour le nettoyage du fil. Cette activité occupe avant 1870 jusqu’à 20 000 personnes. Le Val d’Argent devient un centre reconnu internationalement pour la qualité et l’originalité de ses tissus, et vit de cette activité jusqu’à la crise textile en Europe dans les années 1970. Parmi les grands noms de la Haute Couture qui venaient s’approvisionner à Sainte-Marie-aux-Mines, il y avait notamment Mademoiselle Chanel, fidèle au tweed local. Créée en 1973 en réaction à la crise textile, la "Fête du Tissu" est devenue au fil du temps un événement incontournable pour les passionnés de couture. Né à l’automne 2002 dans le prolongement de la Fête du Tissu, le salon Mode & Tissus propose une offre plus large autour du tissu et de la mode, et s’inscrit dans la tradition textile d’une cité connue pour sa production haut-de-gamme. Le salon propose aujourd'hui plusieurs univers : les tissus, le travail de nombreux créateurs artisans ou artisans d'art, une exposition de mode et le travail de trois créateurs de mode qui ont la chance de défiler durant le salon, sans oublier les nombreux ateliers de DIY ouverts au public.

 

Les filateurs et créateurs


Les filateurs et créateurs  - M&T

 

Traditionnellement, ce sont des filateurs historiques et célèbres pour leur qualité haut-de-gamme qui sont présents sur le salon. On citera à titre d'exemple Bianchini Ferier, Malfroy-Million, Tissage des Chaumes... pour l'habillement, ou Bleu des Vosges et Couleurs Japon pour l'ameublement. Parallèlement, 19 créateurs de mode et d'accessoires présentent leur travail sur des stands. On citera notamment Michèle Forest, célèbre pour ses bijoux (photo ci-dessus à dr.) bien connus de tous les amateurs d'artisanat d'art, ou encore Chiara Pizzinato, créatrice italienne réputée pour sa mode aux inspiration japonaises. Sont présents aussi les fabricants de machines à coudre, de mercerie et de nombreux ateliers animent également le salon.

 

Les stylistes des défilés de mode


Les stylistes des défilés de mode - M&T

 

Comme chaque année, trois créateurs de mode ont l'opportunité de faire découvrir leur mode au public lors de défilés quotidiens, à 11h, 14h et 16h. Cette année, les trois stylistes sont Garozange, Sophie Bauer Créations et The Kerim Ibis. Garozange revient en 2018 avec une collection entièrement basée sur le jean recyclé pour une mode éco-responsable. Sophie Bauer décline le corset depuis 6 ans : version bustier lacé, version serre-taille ou version robe de cocktail ou de mariée. Les matières sont nobles et innovantes (dentelles, soies sauvages, cuir végétal de liège) et la finition est impeccable. Kerim Ibis n'a que 20 ans, médaillé d’or aux Olympiades des Métiers à Bordeaux, il a représenté cette année la France au niveau international à Abu Dhabi. Ses références sont Dior, Givenchy et Alexander Mc Queen ; il aime particulièrement la Haute Couture et les strass.

 

L'exposition de mode "Cléone voit rouge"


L'exposition de mode

 

Enfin, le clou de cette édition 2018 sera la venue de la grande créatrice de mode Cléone, bien connue de tous les gens de la région Grand Est mais aussi au-delà des frontières pour son travail qui est celui de la haute couture. Après une solide formation classique à Paris auprès de Mademoiselle Parpay, ancien bras droit de Madeleine Vionnet - rien de moins  -, et un premier studio à Paris, Cléone convole et s'installe à Strasbourg en 1989 où sa boutique voit passer une clientèle exigeante et exclusive venue de toute l'Europe. Créatrice inspirée et perfectionniste, elle joue avec les matières : volutes de tulle et ruches de dentelles, mousseline vaporeuse, satin précieux et soie somptueuse, organza, guipure, faille brodée ou perlée. Son style est inspiré par des lieux, des époques, l’opéra, Venise, Hollywood, les Années Folles... Et comme on le constate avec ces photos, son exposition "Cléone voit rouge" laisse augurer bien des surprises ! Un événement donc, à ne pas rater !