"Impertinente by Chantal Thomass" et "Histoires de femmes"

"Histoires de femmes - La femme dans le textile de la seconde moitié du 18e siècle à nos jours !" explore la place de la femme dans le textile depuis 2 siècles. "Impertinente by Chantal Thomass" démontre comment les choses ont évolué de nos jours - jusqu'au 9 octobre 2016.

 

La femme a longtemps constitué une main-d'œuvre gratuite, dans l'agriculture, le commerce, l'artisanat, souvent comme épouses de leur mari, tandis que d'autres travaillent dans les services comme domestiques ou employées en magasin. Avec la création des premières manufactures, l'emploi des femmes va se généraliser, à Rouen , à Mulhouse, à Wesserling, à Jouy en Josas, en Suisse, car elles constituent une main-d'œuvre nombreuse, peu qualifiée et surtout moins onéreuse.

L'exposition montre comment la femme va peu à peu prendre une importance dans cette histoire, avec notamment Thérèse de Dillmont ( 1846-1890) qui va publier des ouvrages pour Dollfus Mieg & Cie (DMC), dont sa fameuse "Encyclopédie des ouvrages de dames". Après la Première guerre mondiale, un mouvement d'émancipation féminine se met en place dans tous les domaines.

Les femmes vont accéder au statut de créatrices et certaines d'entre elles créent des entreprises qui les rendront célèbres. Les femmes de la Wiener Werkstätte, mouvement artistique viennois, en sont les pionnières, avec la création d'étoffes imprimées pour l'habillement et la décoration. Sonia Delaunay (1885-1979) et Sophie Taeuber-Arp (1889-1943) sont aussi célèbres pour leurs étoffes que pour leurs œuvres picturales.

L'histoire évoque aussi Chanel mais montre surtout que la création textile est souvent l'œuvre de femmes : Brisson de Méré, qui collabora avec Christian Dior, Hubert de Givenchy, Yves Saint Laurent, Nina Ricci ou Paco Rabanne. Ou encore Paule Marrot, Primerose Bordier, Lizzie Derriey. C'est donc tout naturellement que cette exposition donne une carte blanche à une autre créatrice femme : Chantal Thomass.  

 

"Impertinente by Chantal Thomass" retrace le parcours de la première créatrice à faire défiler des sous-vêtements sur les podiums. Avec elle, la lingerie est devenue un accessoire de mode ; elle ne se cache plus, elle s'affiche. Grâce à elle, les dessous ont tout simplement pris le dessus !

Au Musée de l'impression sur Etoffes de Mulhouse jusqu'au 9 octobre 2016

 


Rentreuse à la planche de bois- Lithographie, manufacture Thierry Mieg & Cie, vers 1863
 
 
 

Mouchoir Les droits de la femme en 1900 Rouen, manufacture Renault, 1900 Impression au rouleau sur coton Musée de l’impres-sion sur étoffes

Mouchoir How to find an Husband (comment trouver un mari). Angleterre, manufacture inconnue, vers 1980 Impression au cadre sur coton Musée de l’impres-sion sur étoffes