Vous l'aviez follement aimée, cette collection car le magazine "Les fantastiques Fifties", premier numéro d'une série burda Vintage s'était alors arraché ! C'était en 2014, déjà... Donc grande nouvelle, tous les modèles de cette décennie culte sont à présent en ligne, à télécharger d'un clic ! Ces modèles s'inspirent de vrais modèles de l'époque parus dans Burda Moden durant cette décennie. 

Robe de princesse et robe à danser


Robe de princesse et robe à danser  - Vintage 2014

 

Elle faisait rêver toutes les jeunes filles d'alors, portée par Maria Callas, Lauren Bacall ou Grace Kelly, et mise au goût du jour par Dior avec sa ligne "Bar". La robe de princesse (1957) a un buste ajusté, des manches fines et bien sûr une jupe ample et dansante. On la met pour une fête en s'imaginant princesse. La robe à danser (1954) est une autre sorte de robe de princesse. Elle habille la jeune femme pour aller danser... au bal ou au dancing. Car on danse beaucoup après la guerre ! Tango, rumba, salsa, cha-cha-cha, be-bop… ou bientôt rock endiablé, elle est de toutes les figures avec son grand décolleté, sa taille basse et sa jupe corolle légère comme une brise

 

Tailleur citadin et paletot chic et confort


Tailleur citadin et paletot chic et confort - Vintage 2014

 

Au début de la décennie, les allures citadines sont encore collet monté. Et comme les femmes travaillent de plus en plus, comme dactylos ou secrétaires, il faut leur trouver une tenue adéquate. C'est chose faite avec le tailleur de ville (1952) imaginé par Cristobal Balenciaga : veste très cintrée et jupe fourreau. Il fut porté à l'écran par Audrey Hepburn dans Sabrina. Le manteau paletot (1954) est à son tour une nouveauté durant la décennie. Champion de cette ligne paletot ? Pierre Balmain qui mise sur les matières précieuses et qui, en architecte de formation conçoit la mode en volume, en architecture et en confort suprême. Aucun de ces modèles n'a pris une ride.

 

Robe de bal et petite robe noire !


Robe de bal et petite robe noire  ! - Vintage 2014

 

Durant les Fifties, première décennie des Trente Glorieuses, les tenues festives occupent à nouveau une place centrale, la fin de la guerre encore proche ayant ravivé l'envie de sortir et de s'amuser. Mais les années 50 sont aussi et encore très soumises aux conventions et au savoir-vivre bourgeois. Aussi la robe de bal est-elle assez fréquente, puisque nombreux bals encore il y a. Celle-ci date de 1951 et s'inspire en directe ligne du New Look de Dior en 1947 : débauche d'étoffe sur jupe longue et buste menu à décolleté grandiose. Aux antipodes, la petite robe noire (1954) imaginée en 1926 par Coco Chanel, pour faire face sobrement à toutes sortes d'occasions, plus ou moins festives, et relancée avec grand succès par Hubert de Givenchy qui en pare son égérie Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé. Rares sont les pièces qui ont une telle histoire, et ce jusqu'à nos jours.

 

Veste ballon et jumper


Veste ballon et jumper - Vintage 2014

 

Au cours de la décennie, à la ville, deux styles s'imposent. La veste ballon épurée et chic (1957), qu'invente Cristobal Balenciaga, celui que même Christian Dior appelle "le maître". Précurseur d'une mode du futur et différente de celle de Dior, il lance des lignes où entre en scène le jeu des volumes comme sur cette veste de tailleur portée par Audrey Hepburn en 1957. En parallèle, la décontraction pointe le bout de son nez, avec ce jumper (1957), mix de chemisier et de pull. Cette nouvelle décontraction, initiée par Brigitte Bardot ou Jean Seberg dans les films de la nouvelle vague, présente une femme plus désinvolte, plus juvénile. Ce sont les prémisses de la révolution que connaîtra la mode des Sixties.

 

 


Cliquez ici pour découvrir la collection vintage Fifties