Après les robes de printemps, voici une sélection de robes de plein été ! Nous les avons choisies vaporeuses et légères et pour une d'entre elles, moulante et sexy. Du jardin à la plage, de la ville aux vacances, elles seront vos alliées pour un été tout en beauté. 

 

Couleurs d'eau et de terre

 

La robe chemisier au superbe motif cachemire affiche tous les détails de la classique : col chemisier, patte de boutonnage, poches plaquées et poitrine et pattes d'épaule et donne ainsi ses lettres de noblesse au modèle en matière vaporeuse. La robe fourreau étonne par sa matière innovante au motif graphique captivant, sa coupe à son tour est canon : bustier en pointe et très décolleté, bretelles tournées et partie fourreau drapée sur l'avant, ce qui galbe la silhouette ! Sexy à souhait !

 

Douceur au jardin

 

Une petite robe bain de soleil toute simple, avec un buste court à fines bretelles et une longue jupe évasée travaillée en double. La matière vaporeuse est garnie de fine dentelle incrustée à intervalles réguliers (dans l'étoffe), ce qui rehausse son allure romantique. Tout aussi romantique, la robe en batiste de coton, avec un décolleté en V et une jupe légèrement froncée montée taille basse, sur laquelle vient se poser une tunique en dentelle arachnéenne de teinte assortie. Une petite merveille de douceur !

 

En direct d'Ibiza

 

Les dentelles blanches sont ici au rendez-vous ! Sur la robe de gauche, elles sont placées sur la mousseline blanche et travaillées en conséquence aux poignets et sur les volants. La coupe est facile : buste droit, ruche à la taille et double volants à l'ourlet. Un vrai modèle des Seventies façon Ibiza. La robe dos-nu de droite est plus sage, son étoffe, une cotonnade à broderie anglaise lui apporte une note fraîche et juvénile. Le buste est triangle dos-nu avec de larges bretelles nouées dans le dos, la taille haute incrustée et la jupe évasée garnie d'une ruche. Un modèle aussi chic en ville qu'à la plage.

 

Sirènes de la plage

 

Ici, les robes sont des musts sur la plage. Celle de gauche est coupée comme une tunique à manches longues et volantée. Son encolure fendue est froncée par un lien à nouer et ses manches garnies de deux longs volants de dentelles pour faire des effets de manches. Sa matière aérienne et transparente en fait un modèle de plage ou de soirée d'été à la Ibiza. La robe de droite arbore un croisé cache-cœur digne d'une déesse grecque, et dans le dos, un décolleté à faire pâlir les stars. Le clou du modèle ? La coupe est un grand rectangle de jersey drapé (à découvrir) !

 

Garden-party ?

 

Une petite garden-party en vue ? Voici deux modèles sans prétention pour ne pas être overdressed ! La robe de gauche est une adorable robe portefeuille en mousseline avec une partie arrière plus longue, des pans arrondis sur l'avant et sur les fentes latérales et une large ceinture à nouer à la taille. Elle a aussi des poches dans les coutures latérales. La robe de droite en popeline blanche (ou coton) a une encolure bateau et sa coupe droite est galbée par une large ceinture en dentelle posée sur deux plis de chaque côté. Ces plis créent un effet tulipe au niveau des hanches et sont super pour le confort.

 

Déesses des Cyclades

 

Comme de belles apparitions que ces deux longues silhouettes dans leurs voiles aériens. La longue robe de gauche s'orne d'un buste Empire soigneusement gansé aux lisières, avec un boutonnage à brides sur l'avant, dessous la longue jupe dansante déploie une belle ampleur. Une large ceinture la souligne à la taille rehaussée. Elle est doublée de tulle léger. La robe de droite est un vrai modèle de princesse. Son buste ajusté au dos est garni d'un drapé à l'épaule droite et d'un drapé en regard à gauche à la taille, ce qui crée un beau mouvement. Et sur la longue jupe, sous la drapé de taille vient prendre place un large pli creux, réservant une belle profusion d'étoffe et fendu de surcroît. Un modèle de soir d'été et de grande garden-party !